La société d’agriculture
de Saint-Hyacinthe


Par Gilles Guertin
Publié dans le Courrier de Saint-Hyacinthe le 12 mars 1996


À l’époque où je demeurais à Québec avec ma petite famille nous ne manquions jamais l’Exposition Provinciale qui se tenait juste avant la rentrée des classes. Pendant que mes enfants profitaient de la journée pour s’étourdir dans les manèges, je dirigeais invariablement mes pas vers les étables et les écuries. Au fil des ans, je nouais même connaissance avec certains agriculteurs et certains éleveurs. Parmi eux un monsieur Drolet, producteur laitier du comté de Portneuf, était intarissable sur l’évolution et la cause agricole. En 1986 lorsque j’arrivai aux stalles qu’une partie de son troupeau occupait, il se mit à me parler de sa visite à l’Exposition Régionale de Saint-Hyacinthe. Il m’apprit que sur les bords de l’Yamaska nous en étions à notre cent quarante-neuvième année de présentation. Ce qui par un calcul rapide donne l’année 1837 comme début de cette manifestation. Lorsque je revins vivre à Saint-Hyacinthe après des études en histoire et en archivistique en 1990 j’avais oublié cet événement.


La semaine dernière un ami au fait de nos recherches sur l’histoire de la région me posa la question suivante : La Société d’Agriculture est-elle vraiment née quelques mois avant la première Rébellion ? Cette fois j’étais en mesure de lui donner une réponse précise et bien documentée.


Il faut dire que depuis huit mois je scrute, j’épluche les journaux qui donnaient des nouvelles de notre région avant l’apparition du Courrier (24 février 1853). En particulier La Minerve de Montréal depuis 1826 et L’Écho du Pays de Saint-Charles entre 1833 et 1836. Et laissez-moi vous dire que nos ancêtres ne manquaient pas une occasion de manifester leurs opinions politiques et leurs revendications et qu’ils profitaient des tribunes qui leur étaient offertes pour annoncer les innovations culturelles ou techniques en matière d’agriculture.


En 1837 le climat poudreux ne se prêtait pas à la création de sociétés d’agricultures et encore moins à l’exposition des produits de la ferme dans Saint-Hyacinthe. Notez que toutes les expositions agricoles au Bas-Canada, à partir du milieu du dix-neuvième siècle se tiendront après les récoltes soit entre la fin de septembre et le milieu d’octobre. Cette tradition se perpétuera pendant près d’un siècle.


Dans La Minerve du 9 mars 1846 j’ai trouvé la réponse à la première interrogation à savoir quand fut créée la première Société d’agriculture du comté de Saint-Hyacinthe ? On peut y lire textuellement la chronique suivante.. “À une assemblée tenue à St-Hyacinthe, le 26 février, afin de former une société d’agriculture pour le comté, Les Messieurs suivants ont été unanimement choisis pour composer la dite société : Président L.R. Blanchard, écuyer etc…” Parmi les fondateurs nous retrouvons Flavien Boutillier de Saint-Césaire, le docteur Pierre Boucher de Labruère, le maire du Conseil de Comté Eusèbe Cartier, le futur député Louis-Victor Sicotte et le notaire Donald-Georges Morison.


Il faudra cependant attendre cinq ans avant que ne soit tenue une première exposition agricole vraisemblablement au Marché à foin en 1851. On annonce en effet pour le 14 octobre 1851 qu’une “Exhibition d’Animaux, Grains et autres produits de l’agriculture, aura lieu à St-Hyacinthe, le QUATORZE OCTOBRE prochain, à Dix heures A.M.”


Parmi les principaux récipiendaires nous pouvons relever les gagnants suivants : Louis Fontaine pour un étalon canadien, Pierre Poulin pour une pouliche canadienne, le Collège de Saint-Hyacinthe pour un taureau canadien de deux ans et Jean-Baptiste Lapré pour une étoffe légère bien que ce fut sûrement son épouse qui la confectionna.


Une autre anecdote en ce qui concerne la Société d’Agriculture paraît dans La Minerve du 26 août 1853 ; il y eut alors une Société d’Agriculture #2 contenant les paroisses de Saint-Césaire, l’Ange-Gardien et Saint-Paul d’Abbotsford. Mais ceci est une autre partie de notre histoire. Il faut retenir que le 26 février 1996, c'était le 150e anniversaire de notre Société d’Agriculture et que cet été elle tiendra sa cent quarante-cinquième exposition à Saint-Hyacinthe.



Illustration:
Fondation de la société d’agriculture de Saint-Hyacinthe. Montréal, La Minerve, 9 mars 1846. 
Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe

Photo du haut:
Une compétition de vaches au cours des années 1950
Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe