René Morin
1914-1917


Morin, René, 1883-1955


Maire de la ville de Saint-Hyacinthe de 1914 à 1917

Fils de Joseph Morin, notaire et député, et de Marie-Louise Bourgouin, René Morin est né à Saint-Hyacinthe le 27 juillet 1883. Après des études au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1894 à 1902, il s’inscrit en droit à l’Université McGill pour être admis à la Chambre des notaires en 1905.



Il exerce sa profession à Saint-Hyacinthe d’abord, pour la firme Morin & Morin, avec son père, jusqu’en 1908, puis avec son frère Henri de 1922 à 1927 et enfin, à Outremont. Lieutenant du 84e régiment de Saint-Hyacinthe de 1905 à 1911, il est élu maire de cette dernière ville en 1914, poste qu’il occupe jusqu’en 1917. Durant ses années à la mairie, il réorganise l’aqueduc. René Morin est président du Comité des emprunts de la Victoire en 1918, président de la Chambre de commerce en 1921 et vice-président de la Chambre des notaires de 1921 à 1924.


Élu député libéral à la Chambre des Communes pour le comté de Saint-Hyacinthe-Rouville en 1921, réélu en 1925 et en 1926, il occupe cette fonction jusqu’en 1930. En août 1927, il accepte la direction du Trust Général du Canada, à Montréal, et la vice-présidence en 1946. Il est aussi directeur de la compagnie d’Assurance mutuelle du commerce, de la compagnie d’Assurances Mercantile, de la Prévoyance et du Windsor Hotel Limited.

En 1937, il est élu à la présidence de la Chambre de commerce de Montréal et occupe, de 1940 à 1944, le poste de président du bureau des gouverneurs de Radio-Canada.


Il a épousé, le 17 mai 1909, Adine Saint-Jacques. Atteint d’un malaise cardiaque, il décède le 16 juillet 1955 lors d’une excursion au Club Winchester. Ses funérailles ont eu lieu à l’église Saint-Viateur à Outremont.

Photo :
Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe, CH478.