Les vedettes disparues de 2014


L’année 2014 a vu disparaître plusieurs personnalités québécoises du monde du spectacle, qu’on pense à Marjolaine Hébert, Gilles Latulippe et Paul Buissonneau. La plus récente «étoile» à nous quitter fut Murielle Millard, chanteuse réputée si souvent entendue à la radio québécoise des années 1950-1960. Mais saviez-vous que plusieurs de ces vedettes ont foulé le sol maskoutain dès leurs premières années de popularité?


Parmi les événements rassembleurs, on comptait les visites à l’Hôpital des vétérans, au début des années 1950, où des vedettes de la chanson ensoleillaient la journée des vétérans alités. Le Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe conserve parmi ses archives des clichés du passage de Marjolaine Hébert et Murielle Millard, où on remarque que cette femme attachante, en début de carrière, avait déjà le don de partager sa joie de vivre.


Au cours des années 1960, c’est le Radiothon du Club Richelieu, en collaboration avec le poste radiophonique maskoutain CKBS, qui attiraient de nombreuses vedettes du spectacle, dont Murielle Millard en 1960. À l’aube du temps des Fêtes, on pourra avoir une belle pensée pour cette autre grande dame qui, en plus de nous offrir sa belle voix, nous a permis d’entrer «Dans nos vieilles maisons», en composant cette chanson qui témoigne joyeusement des traditions québécoises festives.

Anne-Marie Charuest
Archiviste

Photos: 
En haut, Murielle Millard lors du Radiothon du Club Richelieu Saint-Hyacinthe en 1960 (Source : Raymond Bélanger, photographe – fonds CH548).

En bas, Murielle Millard et Marjolaine Hébert à l’hôpital des vétérans de Saint-Hyacinthe en 1952 (Source : Raymond Bélanger, photographe – fonds CH548).