Guy Rousseau (1934-2016)


C'est avec regrets que nous apprenons le décès de M. Guy Rousseau survenu le 23 novembre dernier.


Fils d'Oscar Rousseau et d'Éliane Lord, le jeune Guy est né le 21 décembre 1934. Il fait partie de la célèbre famille Rousseau qui est bien connue du milieu sportif maskoutain.


Au cours des années 1940, l’ailier gauche porte les couleurs des Flyers de Léo Trudel et termine au deuxième rang des compteurs de la ligue. Lors d’une partie d’exhibition, il est remarqué par Sylvio Mantha qui voit en lui un joueur aux talents prometteurs. Il invite le Maskoutain à joindre les rangs du Verdun Lasalle pour la saison 1950-1951. 


L’année suivante, Rousseau est en tête des compteurs de la Ligue de hockey junior du Québec à mi-saison alors qu’il porte les couleurs des Eagles de Saint-Jérôme. À la fin de la campagne, ses 33 buts et 66 assistances lui procurent le deuxième rang des marqueurs et il est choisi sur la deuxième équipe d’étoiles. Par la suite, il est à Québec avec le Citadelle, puis le Frontenac. Cette équipe sera finaliste de la division Est de la coupe Mémorial
en 1954 et 1955.


Entretemps, il signe un contrat avec le Canadien et on 
l’envoie avec le Royals de Montréal. Le 18 décembre 1954 à Chicago, Maurice Richard enfile son 400e but, devenant ainsi le premier joueur de la Ligue nationale de hockey à briser cette marque. Si le Québec tout entier se réjouit de l’exploit, l’écho de ce 400e but retentit encore à Saint-Hyacinthe alors que
Guy Rousseau, qui est à sa première partie avec le Canadien, obtient une passe lors de ce but mémorable. Après cette passe historique, il joue une autre partie avec le CH au cours de la saison.  

Malgré les propos du directeur-gérant Frank Selky, affirmant qu’il sera un régulier dans l’équipe avant deux ans, le Maskoutain ne participe qu’à deux autres parties avec le grand club lors de la saison 1956-1957.  En 1957-1958, il est échangé à Chicoutimi. Il
connait une saison de 70 points qui lui vaut une nomination sur la première équipe d’étoiles.


Par la suite, il joue sept saisons dans la Ligue américaine avec les clubs de Rochester, Québec et Cleveland.  Lors de la saison 1968-1969, le rapide ailier gauche enfile le chandail des Gaulois. Le joueur de 34 ans termine sa carrière le 26 février 1969 alors qu’une partie contre Ottawa tourne à l’émeute. À la suite des incidents, il
sera suspendu et il mettra fin à sa brillante carrière. 


En 1964, il accepte du important défi alors qu'il est nommé directeur-général des premiers Jeux du Canada qui auront lieu à Québec, en 1967. Sous la direction de Guy Rousseau les Jeux sont couronnés de succès. En 2011, il sera intronisé au Hall d'Honneur des Jeux du Canada.


En 1968, un an après les Jeux, il succède à Louis-Marie Morin comme agent de la Brasserie Molson pour la région de Saint-Hyacinthe. Pendant une période de dix ans, il s'impliquera et commanditera un grand nombre d'activités sportives comme le Tournoi de balle lente de la Fête du Travail.


Ainsi, six ans après le décès de Roland, la famille Rousseau perd un autre de ses membres. Nos sympathies sincères à toute la famille. Cette dernière recevra parents et amis à la paroisse St-Joachim (2 rue Sainte-Anne, Pointe-Claire, H9S 4P5) le vendredi 2 décembre 2016 dès 10h et une messe suivra à 11h.


Photo: 
Guy Rousseau, à droite, en compagnie de son frère Robert, à gauche, lors d'une activité sportive, possiblement le tournoi Dejordy-Rousseau. Les frères Rousseau entourent, entre autres, Yvan Cournoyer, Henri Richard et Jean Béliveau des Canadiens de Montréal.
Collection Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe CH380.


Paul Foisy, 28 novembre 2016.